Réglementation douanière en Belgique

Last modified: août 31, 2023
Vous êtes ici :
Temps de lecture estimé : 6 min

Réglementation douanière

Classification douanière

La nomenclature combinée de l’Union européenne intègre la nomenclature SH et la complète par ses propres sous-positions avec un numéro de code à huit chiffres et ses propres notes légales créées à des fins communautaires. Afin d’obtenir une réglementation et des tarifs douaniers exhaustifs concernant leurs produits, les exportateurs doivent se référer au code TARIC et à sa base de données, qui comprend tous les droits de douane applicables et toutes les mesures de politique commerciale douanière pour toutes les marchandises.

Procédures d’importation

Les régimes douaniers comprennent, outre l’importation avec paiement des droits, les régimes d’exonération fiscale suivants : mise à la consommation, transit ou admission temporaire, entrepôt douanier, perfectionnement actif, transformation sous douane.

Dans le cadre des normes « SAFE » définies par l’Organisation mondiale des douanes (OMD), l’Union européenne a mis en place un système de contrôle des importations (Import Control System – ICS), qui vise à sécuriser les flux de marchandises au moment de leur entrée sur le territoire douanier de l’UE. Ce système de contrôle fait partie du programme communautaire eCustoms, qui impose aux opérateurs de transmettre une déclaration sommaire d’entrée (ENS) à la douane du pays d’entrée, avant l’introduction des marchandises sur le territoire douanier de l’Union européenne.

Le document administratif unique (DAU) est le modèle officiel de déclaration écrite à la douane. Le DAU décrit les marchandises et leur circulation dans le monde et est essentiel pour le commerce en dehors de l’UE, ou pour les marchandises non européennes. Les marchandises introduites dans le territoire douanier de l’UE sont, dès leur entrée, soumises à une surveillance douanière jusqu’à l’accomplissement des formalités douanières.
Depuis le 1er juillet 2009, toutes les entreprises établies en dehors de l’UE doivent disposer d’un numéro d’enregistrement et d’identification des opérateurs économiques (EORI) si elles souhaitent déposer une déclaration en douane ou une déclaration sommaire d’entrée/sortie.

Le TARIC (Tarif Intégré de la Communauté) est disponible pour aider à déterminer si un produit spécifique nécessite un permis. En outre, la Commission européenne dispose d’un service d’assistance commerciale qui fournit des informations sur les restrictions à l’importation de divers produits.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le portail de la Commission européenne sur la fiscalité et l’union douanière.

Importation d’échantillons

Les échantillons sont acceptés par la Belgique et exonérés de tous droits de douane et de TVA. Un certificat d’origine n’est pas nécessaire pour l’importation – seule une lettre de transport aérien ou un connaissement standard et une facture commerciale sont nécessaires.
La Belgique fait partie de la convention ATA Carnet.

Les échantillons importés ayant une valeur commerciale et appartenant à des particuliers à l’étranger peuvent également bénéficier d’une exonération des droits de douane. Une garantie est exigée à hauteur du montant des droits et taxes exigibles, plus un supplément de 10 %. Les échantillons peuvent rester en Belgique pendant un an au maximum. Il est interdit de les vendre, de les utiliser normalement (sauf à des fins de démonstration) ou de les utiliser de quelque manière que ce soit contre rémunération.

Articles taxables

Les produits du tabac :

  • 800 cigarettes ;
  • 400 cigarillos (max. 3g chacun) ;
  • 200 cigares ;
  • 1kg de tabac à fumer ;

Boissons alcoolisées :

  • 10 litres de spiritueux à plus de 22% ;
  • 20 litres de boissons alcoolisées à moins de 22% ;
  • 90 litres de vin (mais pas plus de 60 litres de vin mousseux) ;
  • 110 litres de bière.

Ces quantités peuvent être saisies si la douane estime qu’elles sont de nature commerciale.

Quantités à importer gratuitement en cas de voyage en dehors de l’UE

Alcool et boissons alcoolisées

Les personnes âgées de plus de 17 ans peuvent apporter (dans leurs bagages personnels) les quantités suivantes :

  • 1 litre d’alcool ne dépassant pas 22 % de volume d’alcool ou d’alcool éthylique non dénaturé de 80 % de volume et plus
  • 2 litres d’alcool ne dépassant pas 22% en volume d’alcool
  • 4 litres de vin tranquille
  • 16 litres de bière.

Les passagers peuvent combiner les deux premiers types d’alcool tant que le volume d’alcool ne dépasse pas 100 %.

Les personnes âgées de plus de 17 ans qui appartiennent aux catégories suivantes :

  • les personnes résidant dans la zone frontalière (région située au-delà des frontières élargies de l’Union européenne comprenant : Albanie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Serbie et Monténégro)
  • les travailleurs des zones frontalières,
  • les équipages des moyens de transport utilisés entre les pays tiers et la Communauté, peuvent apporter (dans leurs bagages personnels) de l’alcool dans les quantités suivantes :
  • 0,5 litre d’alcool dépassant 22 % de volume, ou d’alcool éthylique non dénaturé de 80 % de volume, et au-delà d’un total de 0,5 litre d’alcool et de boissons alcoolisées dont le titre alcoométrique ne dépasse pas 22 % de volume.
  • 0,5 litre de vin tranquille
  • 2 litres de bière.

Les passagers peuvent combiner les deux premiers types d’alcool tant que le volume d’alcool ne dépasse pas 100 %.

Veuillez noter que la définition des pays frontaliers est entièrement déterminée par l’UE et que la liste ci-dessus est susceptible d’être modifiée.

Produits du tabac

Lors d’un voyage en avion ou en bateau, les personnes âgées de plus de 17 ans ne peuvent apporter que les produits du tabac suivants pour leur usage personnel :

  • 200 cigarettes ou
  • 100 cigarillos ou
  • 50 cigares ou
  • 250 g de tabac à fumer.

Chaque quantité spécifiée dans les points ci-dessus représente 100 % de l’allocation totale pour les produits du tabac.

Lors d’un voyage terrestre, les personnes âgées de plus de 17 ans ne peuvent apporter que les produits du tabac suivants pour leur usage personnel :

  • 40 cigarettes ou
  • 20 cigarillos ou
  • 10 cigares ou
  • 50 grammes de tabac à fumer.

Chaque quantité spécifiée dans tous les points s’élèvera à 100 % de l’allocation totale pour les produits du tabac.

Les objets personnels à caractère non commercial d’une valeur maximale de 430 euros lors d’un voyage par avion ou par bateau

Les objets personnels à caractère non commercial d’une valeur maximale de 300 euros lors d’un voyage par voie terrestre.

Les objets personnels à caractère non commercial d’une valeur maximale de 150 euros pour les voyageurs de moins de 15 ans.

Restrictions

  • Les animaux de compagnie doivent être identifiables (tatouage ou système d’identification électronique), vaccinés contre la rage et disposer d’un certificat de santé. Pour plus d’informations, veuillez vous adresser à l’ambassade la plus proche.
  • un maximum de 10 kg de viande, de lait et de produits laitiers en provenance de Croatie, des îles Féroé, du Groenland et d’Islande
  • Le lait en poudre pour bébés, les aliments pour enfants et les aliments médicaux spéciaux (y compris les aliments pour animaux de compagnie) peuvent être autorisés s’ils n’ont pas besoin d’être réfrigérés avant d’être ouverts, s’il s’agit d’aliments emballés sous leur propre marque et si l’emballage est muni du sceau d’origine (sauf s’il est utilisé à ce moment-là) et si leur quantité ne dépasse pas le poids de 10 kg en provenance de Croatie, des îles Féroé, du Groenland et d’Islande, et de 2 kg s’ils sont originaires d’autres pays.
  • le poisson uniquement s’il est éviscéré et ne dépasse pas le poids de 20 kg
  • devises – aucune restriction si elles proviennent d’un pays de l’UE. Déclarable pour tous ceux qui voyagent en dehors de l’UE lorsque le montant dépasse 10 000 euros ou l’équivalent dans une autre devise.
  • les manteaux, fourrures et chaussures en cuir d’animaux protégés nécessitent une autorisation spéciale

Articles interdits

  • La viande et le lait, ainsi que tous les produits qui en sont dérivés, en provenance de pays tiers, à l’exception de quantités limitées en provenance d’Andorre, de Croatie, des îles Féroé, du Groenland, d’Islande et de petites quantités de produits spécifiques en provenance d’autres pays.
  • Les espèces protégées et leurs produits tels qu’ils sont répertoriés par la CITES (Convention de Washington), par exemple l’ivoire, l’écaille de tortue, le corail, la peau de reptile, le bois des forêts amazoniennes.

Divers (Animaux de compagnie, moteurs, et autres.)

  • Médicaments – pour usage personnel uniquement

Les articles non commerciaux sont occasionnels et consistent exclusivement en des marchandises destinées à l’usage personnel ou familial du voyageur, ou en des marchandises destinées à être offertes en cadeau. La nature et la quantité des marchandises ne doivent pas être de nature à indiquer qu’elles sont importées pour des raisons commerciales.

Importation de moteurs

Toute personne souhaitant importer son véhicule en Belgique devra fournir les documents suivants aux autorités douanières :

  • Permis de résidence attestant d’une adresse permanente en Belgique
  • Preuve d’achat du véhicule à importer
  • Document d’immatriculation précédent

Aucune taxe d’importation ne sera due si ces conditions sont remplies.

L’immatriculation du véhicule est ensuite prise en charge par la DIV. Elle enregistre le véhicule comme étant en circulation en Belgique et délivre également la plaque d’immatriculation (Inschrijvingsplaat). En Belgique, la plaque d’immatriculation reste la propriété du propriétaire et peut être transférée sur un autre véhicule en cas de vente/achat. Là encore, c’est la DIV qui s’en charge. Pour immatriculer un véhicule en Belgique, et donc recevoir une plaque d’immatriculation, les documents suivants doivent être présentés à la DIV :

  • Une preuve de résidence
  • Une attestation de conformité du véhicule (attest van conformite). Ce document est généralement fourni par le constructeur du véhicule ou son agent local. Beaucoup demanderont une copie des documents d’immatriculation..
  • La facture/preuve d’achat du véhicule
  • Le certificat d’immatriculation original du véhicule (inschrijvingsbewijs)
  • La preuve de couverture d’assurance, fournie par un assureur belge
  • Les formulaires de dédouanement, fournis par le service des douanes
  • Un certificat de contrôle technique (Autokeuring). Pour trouver un centre de contrôle local : Centres de contrôle
  • Le formulaire de demande d’immatriculation. Il est disponible auprès de la DIV, des centres de contrôle technique ou des compagnies d’assurance. Il doit porter la vignette douanière et la vignette d’assurance. Il n’existe qu’un seul formulaire de demande, qui couvre tous les types de véhicules (voitures, scooters) et toutes les situations (neufs, d’occasion et importés).
  • Les taxes exigées. Il s’agit d’une taxe de mise en circulation unique (belasting op de inverkeerstelling) et d’une taxe de circulation annuelle (verkeersbelasting), en fonction de la taille du moteur du véhicule.
  • Timbres fiscaux (disponibles dans les bureaux de poste)

Note : Les copies de documents ne sont pas acceptées. Si tous ces documents sont en règle, la plaque d’immatriculation sera délivrée en quelques jours, et sera envoyée par la poste si la demande a été faite par voie postale. Si la demande est faite en personne, la plaque d’immatriculation peut être délivrée sur place par le bureau de la DIV. La plaque doit ensuite être fixée à l’arrière du véhicule, et une deuxième plaque doit être fabriquée pour l’avant, aux frais du propriétaire. Il est également possible de remplir la demande sur Internet, sur WebDIV. Il faut ensuite l’imprimer et l’apporter à la compagnie d’assurance, qui finalisera l’enregistrement en ligne. Les plaques d’immatriculation et le certificat arriveront ensuite rapidement par courrier.

Autres véhicules

Les scooters et les cyclomoteurs doivent également être importés et immatriculés correctement. La DIV nécessite les mêmes documents que pour les voitures, notamment le dédouanement, le paiement de la TVA, les documents d’immatriculation originaux et une attestation de conformité.

Was this article helpful?
Dislike 0
Views: 22
Previous: Fiche pratique Belgique
Next: Informations Voyageurs Belgique
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Copyright - World Baggage Network