Réglementation douanière pour votre voyage au Canada

Last modified: septembre 4, 2023
Vous êtes ici :
Temps de lecture estimé : 11 min

Réglementation douanière

Lois et coutumes locales

N’essayez en aucun cas d’introduire de la viande, des produits animaux ou des produits laitiers au Canada sans les déclarer aux autorités douanières. Les produits alimentaires interdits seront confisqués et vous pourriez recevoir une amende. Pour plus d’informations, voir le site de l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Vous devez déclarer toute visite d’une exploitation agricole dans les 14 jours suivant votre arrivée.

Depuis le 17 octobre 2018, le cannabis récréatif est légalement disponible dans tout le Canada. Les lois locales peuvent varier selon la province ou le territoire que vous visitez. Le cannabis reste une substance interdite de classe B au Royaume-Uni et il est illégal de transporter toute forme de cannabis au Royaume-Uni sans une licence valide délivrée par le ministère de l’Intérieur. Cela inclut le cannabis et les huiles cannabinoïdes prescrits à des fins médicinales au Canada. Il est également illégal de faire passer du cannabis par la frontière canadienne sans un permis ou une exemption autorisés par Santé Canada.

NON-RESIDENTS :

  • 200 cigarettes, 50 cigares, 200 bâtonnets de tabac et 200 grammes de tabac manufacturé ;
  • 40 oz. (1,14 litre) de boissons alcoolisées ou 51 oz. (1,5 litre) de vin ou 288 oz. (8,5 litres) de bière ou d’ale ;
  • les cadeaux jusqu’à une valeur de 60,- CAD (à l’exclusion des produits du tabac, des boissons alcoolisées et du matériel publicitaire) par bénéficiaire. Les cadeaux pour plusieurs personnes sont autorisés si la valeur de chaque cadeau pour chaque destinataire ne dépasse pas 60 CAD.

ANCIENS RÉSIDENTS du Canada après un séjour à l’extérieur du Canada de 12 mois consécutifs ou plus : tous les articles dont ils sont propriétaires, qu’ils ont en leur possession et qu’ils ont utilisés au moins 6 mois avant leur retour au Canada. Pour plus d’informations, contactez l’ambassade ou le consulat canadien le plus proche.

Restrictions et droits sur les produits alimentaires : Des exigences, des restrictions et des limites complexes s’appliquent à l’importation de viande, d’œufs, de produits laitiers, de fruits et légumes frais et d’autres denrées alimentaires. Il est donc fortement déconseillé d’introduire de telles marchandises au Canada. Certaines graines, plantes et parties de plantes sont soumises à des exigences d’importation particulières. Pour plus d’informations, contactez les centres de service à l’importation de l’ACIA à Montréal, Toronto et Vancouver ou consultez le site www.inspection.gc.ca.

Les produits carnés et laitiers suivants ne peuvent être importés que des États-Unis et doivent être identifiés comme des produits des États-Unis :

  • 24 œufs ;
  • 20.- CAD de produits laitiers ;
  • 3 kilogrammes de margarine ;
  • 20 kilogrammes de viande et de produits à base de viande, avec restriction :
    – max. 1 dinde entière ou 10 kilogrammes de produits à base de dinde ;
    – max. 10 kilogrammes de poulet.

Interdits : les articles en provenance d’Haïti, fabriqués en peaux d’animaux (par exemple, les tambours). Tortues à carapace molle de n’importe quel pays, y compris les États-Unis.

Les boissons alcoolisées et/ou les produits du tabac ne peuvent être importés que par des personnes de plus de :

  • 18 ans dans les provinces de l’Alberta, du Manitoba et du Québec ;
  • 19 ans pour les provinces de la Colombie britannique, du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve, des Territoires du Nord-Ouest, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario, de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Saskatchewan et du Territoire du Yukon.

Les boissons alcoolisées et/ou les produits du tabac ne peuvent être importés que par des personnes de plus de :

  • 18 ans dans les provinces de l’Alberta, du Manitoba et du Québec ;
  • 19 ans pour les provinces de la Colombie britannique, du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve, des Territoires du Nord-Ouest, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario, de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Saskatchewan et du Territoire du Yukon.

Les boissons alcoolisées et/ou les produits du tabac ne peuvent être importés que par des personnes de plus de :

  • 18 ans dans les provinces de l’Alberta, du Manitoba et du Québec ;
  • 19 ans pour les provinces de la Colombie britannique, du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve, des Territoires du Nord-Ouest, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario, de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Saskatchewan et du Territoire du Yukon.

Les boissons alcoolisées et/ou les produits du tabac ne peuvent être importés que par des personnes de plus de :

  • 18 ans dans les provinces de l’Alberta, du Manitoba et du Québec ;
  • 19 ans pour les provinces de la Colombie britannique, du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve, des Territoires du Nord-Ouest, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario, de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Saskatchewan et du Territoire du Yukon.

Si les cigarettes, les bâtonnets de tabac ou les tabacs manufacturés sont inclus dans l’allocation d’exemption personnelle, seule une exemption partielle peut s’appliquer. Un droit spécial doit être payé sur ces produits, à moins qu’ils ne portent le cachet de l’accise « Duty Paid Canada Droit Acquitte ». Un individu peut importer au maximum 5 unités de produits du tabac qui ne sont pas emballées et marquées du timbre d’accise. Une unité consiste en 200 cigarettes, 50 cigares, 200 grammes de tabac manufacturé ou 200 bâtonnets de tabac.

Documents requis

  • Copie du passeport (page photo uniquement)
  • Preuve de résidence à l’étranger pendant au moins 12 mois (relevés bancaires, factures de services publics, quittances de loyer, déclaration d’impôt sur le revenu, etc. pour le premier et le dernier mois de la période de 12 mois) (citoyens de retour)
  • Inventaire détaillé / liste de colisage en anglais ou en français
    • Le propriétaire des biens doit être prêt à fournir un inventaire valorisé sur demande.
  • Reçus pour les nouveaux articles
  • Document de comptabilisation des effets personnels (formulaire BSF186 anciennement appelé formulaire B4)
  • Original du connaissement (OBL) / de la lettre de transport aérien (AWB)
  • Permis d’alcool, le cas échéant
  • Documents d’immigration, le cas échéant
  • Titulaires d’un permis de travail ou d’un visa d’étudiant, le cas échéant
  • Preuve de résidence au Canada (copie de l’acte de propriété / contrat de vente / contrat de location) (résidents saisonniers)
  • Copie du certificat de décès (importation d’articles de succession)
  • Copie du testament ou lettre de l’exécuteur testamentaire (importation d’éléments d’héritage)
  • Obligation de privilège du ministère canadien des Affaires étrangères (diplomates)

Informations spécifiques

  • Le propriétaire des marchandises doit être présent pour le dédouanement, ou faire appel à un courtier en douane agréé pour s’occuper du dédouanement en son nom.
  • Les Canadiens de retour au pays peuvent importer des articles ménagers et des effets personnels en franchise de droits de douane dans les conditions suivantes :
    • Les biens ont été détenus et utilisés par le propriétaire des biens pendant au moins 6 mois avant l’importation.
    • Le propriétaire des biens a vécu à l’étranger pendant au moins 12 mois.
      • Si le propriétaire des biens a vécu à l’étranger pendant une période supérieure à 5 ans, il est exempté de la règle des 6 mois de propriété.
    • Les biens doivent encore être possédés et utilisés et l’envoi ne comprend pas de biens destinés à la revente ou à être cédés dans les 12 mois suivant l’importation.
  • Les envois doivent être déclarés aux douanes au point d’entrée (POE) (aéroport/frontière États-Unis-Canada) lorsque le propriétaire des marchandises arrive au Canada.
    • La douane délivrera ensuite les documents nécessaires au dédouanement :
      • BSF186 document comptable des effets personnels
      • BSF715 document de comptabilité des marchandises occasionnelles.
    • Le propriétaire des marchandises doit présenter une liste des articles à importer.
    • Il est recommandé d’emporter avec soi une copie de la liste de colisage/de l’inventaire pour la présenter aux douanes.
    • La douane peut demander une valeur sur l’envoi (citoyens de retour).
  • Pour les immigrants et les titulaires de visas de travail/étudiants, les biens doivent être possédés et utilisés avant l’importation et l’envoi ne doit pas inclure de biens destinés à être vendus ou cédés d’une autre manière 12 mois après l’importation pour une importation en franchise de droits.
  • Tout article unique d’articles ménagers ou d’effets personnels, y compris les automobiles, qui a été acquis après le 31 mars 1977 et dont la valeur est supérieure à 10 000 $ est soumis aux droits et taxes ordinaires sur le montant excédentaire.
    • Les résidents saisonniers peuvent importer des articles ménagers et des effets personnels en franchise de droits dans les conditions suivantes :
      • L’envoi peut comprendre le mobilier et l’ameublement d’une résidence saisonnière, à l’exclusion de la construction, des matériaux, des installations électriques ou d’autres biens fixés de façon permanente à une résidence saisonnière ou incorporés dans celle-ci, ainsi que des outils et des équipements pour l’entretien d’une résidence saisonnière.
      • Les biens doivent avoir été possédés et utilisés avant l’arrivée.
      • Les biens ne peuvent être vendus pendant au moins 12 mois.
      • Les biens sont destinés à l’usage personnel du propriétaire des biens ou de sa famille et ne sont pas destinés à un usage commercial, industriel ou professionnel.
      • Une preuve d’achat ou une copie d’un contrat de location est requise pour toute personne qui n’est pas résidente du Canada mais qui possède une propriété résidentielle ou qui a loué une résidence pendant au moins 3 ans pour son usage personnel.
      • Un seul envoi de ce type est autorisé.
  • La copie du testament ou la lettre de l’exécuteur testamentaire d’une succession doit indiquer que le propriétaire des marchandises est le bénéficiaire des articles désignés pour l’importation en franchise (héritages en franchise).
  • Les diplomates peuvent importer des articles ménagers et des effets personnels en franchise de droits et de taxes.
  • Le gouvernement canadien a adopté les Directives pour la réglementation des matériaux d’emballage en bois dans le commerce international de la NIMP-15 (Publication 15 des Normes internationales pour les mesures phytosanitaires) (alias NIFM-15) afin de normaliser le traitement des matériaux d’emballage en bois utilisés pour le transport des marchandises.
  • La NIMP-15 exige que les emballages en bois soient traités par la chaleur ou par fumigation au bromure de méthyle et qu’ils portent la marque internationalement reconnue de la Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) ou, en lieu et place de cette marque, que l’envoi soit accompagné d’un certificat phytosanitaire précisant le traitement utilisé.

Articles taxables

  • Les armes à feu et les armes doivent être déclarées au point d’entrée de l’ASFC lorsque vous entrez au Canada.
  • Les explosifs, les feux d’artifice et les munitions doivent être importés avec une autorisation écrite et des permis pour introduire des explosifs, des feux d’artifice et certains types de munitions au Canada.
  • Les résidents américains sont autorisés à utiliser des avions, des bateaux, des radios amateurs, des radios CB (citizens’ band), GMRS (General Mobile Radio Service) et FRS (Family Radio Service), ainsi que des radiotéléphones mobiles cellulaires et PCS (personal communications service) au Canada sans autorisation explicite d’Industrie Canada. Si vous n’êtes pas un résident des États-Unis, vous devrez obtenir la permission d’Industrie Canada pour utiliser cet équipement.
  • Articles importés à des fins commerciales

Si vous importez des véhicules, des équipements agricoles ou d’autres biens d’équipement destinés à être utilisés dans la construction, la sous-traitance ou la fabrication, ou d’autres biens à utiliser ou à être utilisés dans un commerce, vous devez payer la taxe sur les produits et services (TPS) et tout droit applicable sur ces articles.

Marchandises soumises à des contrôles à l’importation

Articles interdits

  • Matériel obscène
  • Propagande haineuse
  • Pornographie infantile
  • Matelas usagés ou d’occasion
  • Produits de santé (médicaments sur ordonnance)
  • Biens culturels

Divers (Animaux de compagnie, moteurs, et autres.)

Véhicules à moteur

Documents requis

  • Copie du passeport (page photo uniquement)
  • Preuve originale de propriété (peut être envoyée avec le véhicule)
  • OBL
  • Enregistrement précédent
  • Preuve d’assurance
  • Doit passer le test des normes canadiennes de sécurité et de pollution

Informations spécifiques

  • La voiture doit être conforme aux normes canadiennes.
  • Tous les véhicules sont inspectés par l’Agence canadienne d’inspection agricole à leur arrivée au Canada.
  • Le véhicule doit être possédé et utilisé pendant plus de 6 mois pour pouvoir bénéficier d’une exonération de taxes et de droits.
  • Pour les résidents de retour au pays, une exonération de taxes et de droits s’appliquait à la première tranche de 10 000 $ de la valeur du véhicule.
    • Tout ce qui dépasse 10 000 $ sera soumis aux droits et taxes applicables.
  • Pour les détenteurs d’un permis de travail ou d’un visa d’étudiant, les droits et taxes seront supprimés pendant la durée du permis.
    • Le véhicule sera importé à titre temporaire pour la durée du permis de travail ou du visa d’étudiant et devra être réexporté à son départ du Canada.
  • Toutes les voitures/motos doivent être propres à l’arrivée et exemptes de toute souillure ou de toute rétention.
  • Il est recommandé d’inclure les preuves de nettoyage (reçus) avec les documents d’expédition.
    • Un nettoyage à la vapeur peut être nécessaire.
  • Le véhicule ne peut contenir des articles ménagers et des effets personnels.
  • Les véhicules automobiles importés au Canada ne peuvent pas être immatriculés au Canada à moins d’être dédouanés par les douanes canadiennes.

Animaux domestiques

Les oiseaux :

Oiseaux provenant de pays autres que les États-Unis : aucun oiseau, de quelque type que ce soit, n’est autorisé à entrer au Canada à moins d’être accompagné d’un permis d’importation qui doit être obtenu avant l’arrivée au Canada. Cela inclut les oiseaux de compagnie (perroquets, oiseaux chanteurs, etc.). L’importation d’oiseaux au Canada est également soumise au contrôle du Service canadien de la faune, c’est pourquoi un permis peut également être requis. Veuillez consulter le site www.inspection.gc.ca sous le titre Importations d’animaux de compagnie pour plus de détails.

Oiseaux des États-Unis :

  • Accompagnés par le propriétaire : les oiseaux doivent être trouvés en bonne santé lors de l’inspection au port d’entrée. Le propriétaire doit signer une déclaration attestant que – les oiseaux ont été en sa possession pendant les 90 jours précédant la date d’importation ; et
    – les oiseaux n’ont pas été en contact avec d’autres oiseaux pendant cette période ; et
    – Les oiseaux sont les animaux de compagnie du propriétaire ;
    – et ne sont pas importés dans le but d’être revendus. Le propriétaire ou un membre de sa famille ne doit pas avoir importé d’oiseaux au Canada en vertu de cette disposition sur les oiseaux de compagnie au cours des 90 jours précédents ;
  • Oiseaux non accompagnés : Les oiseaux psittacines (perroquets, perruches, etc.) doivent être accompagnés d’un permis d’importation délivré par l’ACIA. Pour plus d’informations, voir : www.inspection.gc.ca sous le titre « Pet Imports ».

Chats et Chiens :

  • En provenance de pays non exempts de rage : les chiens et les chats peuvent entrer au Canada s’ils sont accompagnés d’un certificat de vaccination antirabique valide, délivré en anglais ou en français par un vétérinaire agréé, identifiant clairement l’animal et montrant qu’il est actuellement vacciné contre la rage. Le certificat doit indiquer le type de vaccin antirabique utilisé, la date d’administration et la date de validité (veuillez noter que si la date de validité n’apparaît pas sur le certificat, il sera considéré comme un vaccin d’un an) ;
  • En provenance de pays exempts de rage (reconnus par le Canada) : Les chiens et les chats peuvent entrer au Canada s’ils sont accompagnés d’un certificat, en anglais ou en français, d’un vétérinaire officiel du gouvernement identifiant clairement l’animal et montrant que la rage n’a pas existé dans ce pays pendant la période de 6 mois précédant immédiatement l’expédition de l’animal, et que l’animal a été dans ce pays pendant les 6 mois précédant l’importation ou depuis sa naissance. Veuillez noter que le point a) ci-dessus est également une option si l’animal a été vacciné contre la rage.
    Remarque: les chiens et les chats âgés de moins de 3 mois sont exemptés des exigences ci-dessus en matière de rage. En outre, veuillez noter la section suivante (c) pour tous les chiots âgés de moins de 8 mois ;
  • Pour les chiots âgés de moins de 8 mois qui voyagent non accompagnés au Canada, il est exigé, en plus de ce qui précède, qu’ils soient accompagnés d’un certificat de santé détaillé. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.inspection.gc.ca sous le titre « Pets Imports » puis « Dogs ».
  • Des frais d’inspection doivent être payés pour les chiens et les chats provenant de pays autres que les États-Unis : 30 CAD et taxe pour le premier animal de l’envoi, et 5 CAD et taxe pour chaque animal supplémentaire de l’envoi. Veuillez noter que les dispositions ci-dessus ne s’appliquent qu’aux animaux domestiques personnels et ne s’appliquent pas aux envois commerciaux. Pour de plus amples informations sur l’importation d’animaux, veuillez consulter le site www.inspection.gc.ca sous le titre « Pets Imports » ou contacter : Services à la clientèle, DPSA, ACIA, 59 Camelot Drive, Nepean, Ontario, Canada, K1A 0Y9. Tél. : 1 613 225 2342, poste 4629 ou 4790.

Règlement sur le dédouanement des bagages :

Les bagages sont dédouanés au premier port d’entrée.

Monnaie

Réglementation des importations de devises :

Les mêmes règles que pour l’exportation s’appliquent.

Réglementation sur l’exportation de devises :

Monnaie locale (dollar canadien-CAD) et devises étrangères : aucune restriction jusqu’à 10 000 CAD. Les montants égaux ou supérieurs à 10 000 CAD doivent être déclarés.

Réglementation sur les armes et les munitions :

Avant de transporter une arme à feu dans un autre pays ou d’en rapporter une au Canada, il faut communiquer avec le Centre canadien des armes à feu pour savoir quels documents particuliers sont requis, en composant le 1 800 731-4000 de n’importe où au Canada ou aux États-Unis ou le (506) 624-5380 d’ailleurs, ou en consultant http://www.rcmp-grc.gc.ca/.

Remarque : les répliques d’armes à feu sont classées comme des dispositifs prohibés et ne peuvent être importées au Canada.

Antiquités, artefacts, tapis, peintures

  • Aucun document n’est requis si les articles font partie de l’envoi d’effets personnels.
  • Une preuve d’âge sera exigée si l’objet a plus de 100 ans.
  • Les articles sont autorisés à entrer en franchise de droits si les conditions suivantes sont remplies :
    • Les œuvres d’art font partie d’un déménagement domestique de bonne foi.
    • Les œuvres d’art ne sont pas destinées à la vente ou à une autre forme d’aliénation.
  • Les antiquités et les œuvres d’art importées au Canada pour être revendues sont soumises à des réglementations différentes.

Trousseau de mariage / Cadeaux

  • Le « trousseau » de mariage désigne les biens acquis pour être utilisés dans le ménage d’un couple nouvellement marié, à l’exclusion des véhicules, des navires et des aéronefs ; les « cadeaux » de mariage désignent les biens de nature non commerciale reçus par une personne à titre de cadeaux personnels en considération de son mariage récent ou de son mariage prévu dans les trois mois qui suivent son retour au Canada.
  • Le trousseau et les cadeaux de mariage peuvent être importés en franchise de droits et de taxes, à condition de respecter les conditions suivantes :
    • Trousseau de la mariée / cadeaux appartenant à, en possession de et importés par une personne récemment mariée ou une future mariée dont le mariage anticipé doit avoir lieu dans les 3 mois suivant la date de son retour au Canada ou a eu lieu dans les 3 mois précédant son arrivée au Canada.
Was this article helpful?
Dislike 0
Views: 76
Previous: Informations sur les voyages au Canada
Next: Carte d’information du voyageur pour le Canada
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Copyright - World Baggage Network